Inserting image...

LE CLUB DE GOLF ROYAL MONTRÉAL (PARCOURS BLEU)

Montréal, Quebec, Canada

LE CLUB DE GOLF ROYAL MONTRÉAL (PARCOURS BLEU)

TROU #1

Ce trou à normale 4 qui présente un dénivelé ascendant est légèrement coudé vers la gauche. Des fosses de sable du côté gauche bordent l’allée à 320 verges. Ce vert de forme longitudinale est rétréci à l’avant, alors que le palier arrière gauche s’éloigne du centre, rendant le coup d’approche difficile.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #2

Ce trou relativement court est coudé vers la droite et légèrement en descente. Les cogneurs puissants peuvent espérer atteindre le vert sur le coup de départ à la condition d’être précis. Le vert est perpendiculaire à l’allée où on retrouve deux escalades, qui contribuent à former trois zones distinctes. Une fosse profonde protège le côté gauche du vert, tandis que le côté droit qui chute brusquement requiert un coup de précision.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #3

Ce trou légèrement coudé vers la droite nécessite un coup de départ stratégiquement placé, car il faut compter sur un deuxième coup bien dirigé pour atteindre un vert surélevé à trois paliers et protégé par de profondes fosses de sable de chaque côté. Le vert présente un dénivelé abrupt qui tombe brusquement vers l’arrière.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #4

Ce trou coudé vers la gauche en pente ascendante est intimidant et requiert de la précision sur le coup de départ en raison de la zone cible très étroite et protégée des deux côtés par des fosses de sable. Le vent est généralement un facteur dominant sur ce trou. Le vert de forme longitudinale est étroit à l’avant et est protégé sur la gauche et la droite par des fosses de sable.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #5

Une normale 3 qui exige dextérité et précision sur le coup de départ pour atteindre un vert lui aussi surélevé de forme longitudinale. À l’instar des verts précédents, la partie avant de celui-ci est très exigüe. De profondes fosses de sable de chaque côté protègent le vert divisé par une escalade prononcée du centre vers la gauche.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #6

Seul trou à normale par 5 sur le neuf d’aller, c’est un des deux seuls que l’on retrouve sur le parcours bleu. Il est possible d’atteindre le vert en deux coups, mais il faut compter sur le vent dominant qui souffle généralement de front ou légèrement de côté qui complique l’approche. Ce trou coudé vers la droite présente une zone cible réceptive, mais le joueur devra se méfier des fosses de sable qui longent les deux côtés de l’allée. Le vert de bonne dimension, qui est incliné vers l’allée, est sur un palier légèrement surélevé et protégé par de profondes fosses de sable à l’avant de même qu’à l’arrière du vert. Bien que le vert soit relativement plat, mais nécessitera un roulé précis tout en douceur.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #7

Cette normale 3 peut sembler facile en raison de la distance relativement courte, mais cela peut être aussi trompeur qu’un mirage dans le désert. Le golfeur doit à tout prix atteindre ce vert étroit bordé de nombreuses fosses de sable, sinon le coup suivant pourrait nécessiter un difficile lob d’approche.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #8

Une normale 4 relativement courte avec un vent favorable, ce trou coudé vers la gauche présente une zone cible généreuse. Le vert de forme allongée, à l’instar de plusieurs autres sur le parcours, est rond et une grande partie de la surface n’est pas visible de la zone où la majorité des joueurs frapperont leurs coups d’approche.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #9

Ce trou qui mène au pavillon est légèrement coudé vers la gauche. Après un coup de départ à 320 verges dans l’allée longée de fosses de sable, le golfeur doit faire preuve de précision pour atteindre un vert étroit et protégé par des fosses de sable relativement creuses de chaque côté. Le vert présente une escalade prononcée du centre-arrière vers le milieu. Si le coup d’approche ne se loge pas dans la même portion du vert que le fanion, l’oiselet sera improbable.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #10

Un étang de bonne dimension entre en jeu sur le côté gauche de ce trou, à partir de 160 verges en avant du vert. Le côté droit du trou est bordé d’arbres du tertre de départ jusqu’au vert. Le vert est situé sur un axe d’avant-droite à l’arrière-gauche, avec une surface en cascade présentant trois zones distinctes aux paliers ascendants vers l’arrière.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #11

Un trou en montée qui présente une allée en coudée vers la droite. Un coup de départ de 260 verges ou plus dans les airs, est nécessaire pour éviter la fosse de sable du côté droit de l’allée qui est aussi bordée d’arbres jusqu’au vert. Une imposante fosse d’allée, à 310 verges du vert, amorce un crochet vers la gauche en direction du vert. Le vent dominant sur ce trou contribuera à limiter la distance obtenue sur le coup de départ. Étroit à l’avant, le vert, qui est bien protégé de chaque côté par des fosses de sable, présente une escalade de centre vers l’arrière, qui nécessitera un coup d’approche à proximité du fanion.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #12

L’allée en pente et le vent dominant contribuent à rendre ce trou à normale 5 ardu. Généreuse et permissive, l’allée est toutefois protégée par une imposante fosse de sable à 280 verges du tertre de départ. Le long cogneur devra se méfier d’une série d’obstacles de sable positionnés entre 290 et 320 verges du tertre de départ. Le deuxième coup dit être négocié en frappant vers la gauche. À partir de cette distance, l’allée plonge avant le vert. Le trou est accessible en deux coups, mais les fosses de sable placées du côté gauche et une aire de récupération à droite rendent l’entrée au vert difficile. Le vert tombe brusquement de l’arrière vers l’avant, s’éloignant de la zone de récupération. L’emplacement du fanion sur le côté droit du vert nécessitera une approche prudente.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #13

Bordé par une série d’érables à sucre matures, cette longue normale 3 présente un dénivelé décroissant qui s’ouvre sur un vert à trois paliers, avec un fanion difficile d’accès lorsqu’il est placé sur la partie arrière du vert. La partie avant du vert est étroite et est protégée par des fosses de sable aménagées de chaque côté.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #14

L’eau est un facteur à considérer sur ce trou à normale 4, puisqu’un étang s’étend le long du côté gauche de l’allée jusqu’à l’arrière du vert. Le côté droit de l’allée est, quant à lui, bordé d’une forêt d’érables entre le tertre de départ et le vert. L’allée qui se rétrécit nécessitera un coup de départ précis puisque des fosses de sable sont également en jeu du côté droit. La plupart des joueurs opteront pour un positionnement stratégique en frappant un fer moyen ou long. Le vert très étroit comporte trois sections bien distinctes et l’eau du côté gauche est un facteur à ne pas négliger. La partie avant du vert est limitée et protégée par une fosse de sable sur la droite. Les joueurs de puissance peuvent atteindre le vert sur le coup de départ si les conditions leur sont favorables.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #15

L’eau est aussi en jeu sur ce trou à normal 4. Il est bordé par un étang qui protège le vert à l’avant et du côté gauche, où il longe une partie de l’allée. La prudence incitera le joueur à délaisser le bois #1 sur le tertre de départ, optant plutôt pour un bâton qui qui leur permettra de se positionner stratégiquement pour attaquer le vert sur le second coup. De forme longitudinale et relativement étroit, le vert est protégé par deux trappes de sable aménagées du côté droit ainsi qu’une fosse creuse à l’arrière, entre le vert et l’étang. Le fanion placé sur un petit palier ne pourra être attaqué que par les joueurs possédant un haut niveau de confiance sur pareils coups.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #16

Ce trou a est bordé d’un grand étang qui longe le côté gauche de l’allée. Une fois de plus, le joueur aura avantage à délaisser le bois #1 à la faveur d’un autre bâton, puisque la précision est essentielle, surtout à ce stade du parcours. Le deuxième coup doit franchir l’obstacle d’eau pour atteindre le vert surélevé protégé par une gigantesque et intimidante fosse de sable du côté droit et une aire de récupération sur la gauche.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #17

Le coup de départ doit franchir l’étang qui s’étend le long du côté droit du vert et au-delà. Le vent dominant sera un facteur car il souffle en travers du trou vers l’étang. Il n’y a pas de marge d’erreur possible entre ce vert étroit et l’eau. Le vert est protégé par des fosses de sable sur le côté gauche et présente une escalade de l’avant à l’arrière du vert.

PHOTO BY DICK DURRANCE II

TROU #18

L’un des tous les plus complexes du parcours bleu, cette normale 4 représente un défi de taille pour les joueurs. L’eau est en jeu sur toute la longueur du côté gauche de l’allée. Le coup de départ est crucial car il doit tenir compte de l’étroitesse de l’allée et des fosses de sable sur la droite. Seuls les puissants cogneurs peuvent espérer se rendre jusqu’à l’étang, à la condition de profiter d’un vent favorable. Le vert surélevé présente une configuration penchant de gauche à droite. La pallier arrière du vert est restreint et relativement plat, toutefois la partie avant du vert est en pente prononcée en direction d’une imposante fosse de sable aménagée près du vert. Le joueur ne dispose d’aucune marge de manœuvre pour son coup d’approche.

PHOTO BY DICK DURRANCE II